Défendre les intérêts et les perspectives des enfants et des jeunes est toujours nécessaire !

La Commission fédérale pour l’enfance et la jeunesse (CFEJ) fête ses 40 ans ! Pour marquer ce cap, elle invite des acteurs de la politique de l’enfance et de la jeunesse à une rencontre qui se déroulera le jeudi 29 novembre 2018, dès 14 heures, au centre culturel PROGR, à Berne, en présence du président de la Confédération Alain Berset. Les défis auxquels les politiques cantonales doivent faire face seront notamment évoqués tout comme les avancées et lacunes de la mise en œuvre des droits de l’enfant en Suisse. Une exposition illustrera les étapes clés de l’engagement de la CFEJ.

Politiques de l’enfance et de la jeunesse : s’arrêter, c’est reculer !

Depuis la ratification par la Suisse de la Convention de l’ONU relative aux droits de l’enfant (CDE) en 1997, la nouvelle Constitution fédérale (notamment articles 11, 41 et 67) en 1999 et le rapport du Conseil fédéral « Pour une politique suisse de l’enfance et de la jeunesse » en 2008, la politique de l’enfance et de la jeunesse se développe à petits pas, mais de manière constante, tant au niveau fédéral que dans les cantons.

Le président de la CFEJ, Sami Kanaan, soulignera l’engagement de la commission pour le développement d’une politique pour et avec les enfants et les jeunes, la reconnaissance de l’utilité de cette politique et l’importance d’une dotation en ressources suffisante. Et il rappellera que la mise en œuvre de la CDE en Suisse doit encore être améliorée, notamment pour les groupes vulnérables.  

Coprésidente de la Conférence pour la politique de l’enfance et la jeunesse, Andrea Weik montrera que malgré le développement des politiques cantonales et une meilleure coordination, il subsiste de grandes différences d’un canton à l’autre, ce qui est problématique en termes d’égalité des chances. Et rien n’est vraiment acquis. Face à des exigences croissantes, les acteurs cantonaux doivent veiller à ce que les prestations en faveur des enfants et des jeunes ne fassent pas les frais de mesures d’économies. 

Au nom du Réseau suisse des droits de l’enfant, Lea Meister évoquera les avancées, mais aussi les lacunes dans la mise en œuvre de la CDE en Suisse. Ainsi par exemple les enfants doivent mieux connaître leurs droits et pouvoir faire entendre leur voix. Et actuellement, comme pour d’autres conventions internationales, les droits de l’enfant subissent des attaques.  

La CFEJ, des manifestations de jeunes des années 1980 à la génération 4.0

Instituée par le Conseil fédéral en 1978 en tant que Commission fédérale pour la jeunesse, et son mandat élargi à l’enfance en 2003, la CFEJ s’engage depuis 40 ans pour défendre les perspectives et l’intérêt supérieur des enfants et des jeunes.

Déjà à ses débuts, face aux manifestations de jeunes de 1980, la CFJ avait appelé à un véritable dialogue avec les jeunes en lieu et place de la répression policière. La CFEJ a poursuivi son engagement pour la participation des enfants et des jeunes dans maints rapports et prises de position, qu’il s’agisse de promouvoir la participation citoyenne ou de faire respecter le droit de l’enfant d’être entendu dans toute procédure administrative ou judiciaire le concernant. Fidèle à une approche globale et interdisciplinaire, la CFEJ intègre également les aspects liés à la protection des enfants et des jeunes et à la promotion de leurs compétences, notamment dans ses rapports thématiques.

« Les jeunes : cogneurs ou souffre-douleur ? » (1998), « Jeune et pauvre : briser le tabou ! » (2007), « La sexualité des jeunes au fil du temps » (2009), « Critiques ou manipulés ? Pour de jeunes consommateurs responsables » (2014), voici les titres de quelques rapports publiés par la CFEJ qui illustrent le large spectre de thèmes abordés. Ces rapports fournissent une analyse fondée et des pistes d’action sur des problématiques d’actualité en se concentrant sur la perspective des enfants et des jeunes. Avec le rapport « Grandir à l’ère du numérique » qui sera publié début 2019, la CFEJ se focalisera sur les compétences à acquérir pour travailler, vivre et agir dans un monde numérisé.  

Exposition 78 ---- 18

L’exposition 78 ---18, réalisée par la jeune graphiste bernoise Florine Baeriswyl, retrace les 40 années d’existence de la CFEJ en mettant en résonance les travaux et produits de la commission avec des étapes clés de l’évolution de la politique de l’enfance et de la jeunesse en Suisse ainsi qu’un choix d’événements saillants du contexte social. L’exposition pourra être visitée durant la manifestation du 29 novembre 2018 ou consultée dès mi-décembre sur www.cfej.ch. 

Le programme de la manifestation « La CFEJ fête ses 40 ans ! » se trouve sous Documents. Les journalistes sont les bienvenus à participer à la manifestation. Le président de la CFEJ, Sami Kanaan, ainsi que d’autres intervenants sont à disposition pour répondre aux questions des médias. 

Adresse pour l’envoi de questions:

Secrétariat de la CFEJ, ekkj-cfej@bsv.admin.ch, tél. 058 462 92 26, www.cfej.ch